n1244493357_96578_2955685L’association nous a permis de retrouver l’espoir d’envisager un avenir meilleur pour notre fille Camille qui a eu une souffrance foetale lors de l’accouchement. Son cerveau a manqué d'oxygène ce qui a provoqué des lésions cérébrales. Sa soeur Jumelle, Zoé, a eu plus de chance car elle est sortie en premier et il n'y a eu aucune complication.
Les débuts de vie de Camille ont été incertains, il a fallu attendre 48 heures pour savoir si Camille allait survivre.
Dès l'âge de ses 6 mois, elle a été suivi au CAMSP en kiné et psychomotricité puis ensuite en orthophonie. Mais une séance par semaine parait peu quand on sait et que l'on voit au quotidien le retard que celà engendre.Zoé grandit et Camille a son rythme aussi. Mais on décide de se battre et on cherche quel serait le meilleur moyen de voir Camille grandir et de ne pas perdre de temps car on sait que plus tôt une prise en charge a lieu et meilleur sont les résultats.
On se tourne donc vers des thérapies comme celle de Glenn Doman dans un premier temps par l'association Revivre à Auterive. Association où nous sommes accueillis très chaleureusement et où nous échangeons avec d'autres familles qui eux aussi rencontrent les mêmes difficultés ( financière, les mentalités parfois intolérantes face à l'handicap, les préjugés des médecins, l'exclusion des proches...)
Une chaîne de solidarité se crée autour de notre fille. L’association a mis en marche un réseau de bénévoles qui pratiquent le programme 6 fois par jour; six jours sur sept. Ces personnes sont un véritable soutien à notre quotidien. On continue de chercher d'autres méthodes car celle ci est lourde et Camille doit aussi aller à l'école comme sa soeur.

 

IMG_0930

IMG_6468

Aujourd'hui, Camille est âgée de 11 ans. Elle est scolarisée à temps complet en classe de CM1 en CLIS 4 avec l'aide d'AVS.
elle a une volonté de grandir comme les autres qui nous poussent à aller de l’avant.
Cet espoir se trouve loin de chez nous, à miami par la méthode Biofeedback. Les séances ont lieu une à trois fois par jour, cinq jours sur sept.

Aujourd’hui grâce à L’envol de Camille, nous pouvons faire suivre à notre fille un programme de stimulation pour lui permettre un jour, de marcher, parler.
Camille a beaucoup progressé.
Il faut continuer, mais les frais onéreux sont un frein pour beaucoup de familles. L’association participe à ces frais, car sans elle, cela serait impossible. Cette méthode n’est pas reconnue en France malgré des résultats auprès de nombreux enfants déjà. C’est un véritable combat au quotidien pour nous tous.»

 Le temps passe vite, Camille a maintenant 14 ans. Nous sommes en 2016. Et nous vivons maintenant sur la région parisienne.

Camille continue de faire du biofeedback avec Diana Diaz mais tout se déroulle maintenant à côté de chez nous à Evry par le biais de l'association "un sourire, un espoir". En effet, depuis l'an dernier Diana travaille et forme des thérapeutes pour que les familles françaises puissent bénéficier des soins à un moindre coût.

Lors de son dernier travail en août 2015, Camille a tenu pour la première fois debout toute seule. Elle a fait 47 secondes !!!

Celà peut paraître dérisoire pour certains mais pour nous c'est tellement beaucoup.

C'est dans ces moments là, que je me dis que tous les efforts réalisaient par camille, les bénévoles et sa famille, tous ces efforts valent le coup ! et si je devais retourner en arrière je ferais les mêmes choix car je me bats pour camille, pour lui donner un maximum de chances.

kmill_debout_avec_diana

 

Et, le résultat est là...petit à petit mais bel et bien REEL :)

Camille a aujourd'hui 17 ans.

Le temps passe mais pas les bénévoles et leur attachement à Camille. Elle fait partie de leur famille, et inversement.

camille vit près de Paris (78) avec sa mère, sa soeur Jumelle Zoé et son petit frère Sacha (4 ans).

4EB1ED3B-E4D7-457A-934A-F61170E5E9B9

Camille est à l'internat la semaine à St Jean de Dieu où elle suit une scolarité et a de la rééducation (kiné, ergo) mais aussi ele pratique la danse et le théâtre qui lui procurent beaucoup d'émotions et de joie.

Camille continue ses soins thérapeutiqes qui lui permettent de garder et de gagner en autonoime. Elle va maintenant en Pologne, près de Goldap à Marzénia où elle peut bénéficier du Lokomat et de l'arméo.

49745725_1808985885878044_7315789087162499072_o

50297778_1808985809211385_2009679931545485312_o

A quand ces technologies en France dans tous les centres et instituts où nos enfants sont placés faute de place, et d'une meilleure intégration au sein des écoles ?

L'éducation nationale a encore du chemin à faire !!

The association allowed us to find the hope to envisage a better future for our daughter Camille who had a foetal suffering during the childbirth. Her brain missed oxygen what provoked brain damages. Her twin sister, Zoé, had more chance because she went out in the first one and there was no complication.

The debuts of Camille's life were uncertain, it was necessary to wait 48 hours to know if Camille was going to survive.

From the age of her 6 months, she was followed in the CAMSP in physio and psychomotricity and then in orthophony. But a session a week countered little when we know and when we see to the everyday life the delay which celà engender. Zoé grows and Camille has her rhythm also. But we decide to fight and we look what would be the best means to see Camille growing and not to waste time because we know that earlier a coverage takes place and better are the results.

We thus turn to therapies as that of Glenn Doman Load takes place and better are the results.

We thus turn to therapies as that of Glenn Doman at first by the association Revivre to Auterive. Association where we are very warmly welcomed and where we exchange with the other families who meet too the same difficulties (financier, the sometimes intolerant mentalities in front of the handicap, the prejudices of the doctors, the exclusion from the close relations)

A network of support builds up itself around our daughter. The association started up volunteers' network which practise the program 6 times a day; six every seven days. These persons are a real support for our everyday life. We continue to look for the other methods because that this is heavy and Camille also has to go to the school as her sister.

Today, Camille is 11-year-old . She is full-time schooled in primary school in CLIS 4 by means of volontaries. She has a will to grow as the others who urge us to forge ahead. 

This hope is far from to us, in Miami by the method Biofeedback. The sessions take place one-three times a day, 5 every seven days.

Today thanks to Camille's flight, we can make, to our daughter, a program of stimulation follow to allow her a day, to walk, speak. 

Camille progressed a lot.

 

It is necessary to continue, but the expensive expenses are a brake for many families. The association participates in these expenses, because without her, it would be impossible. This method is not recognized in France in spite of results with numerous children already. It is a real fight to the everyday life for us all. "